Catégorie : Conseils aux parents

S’intéresser aux activités numériques de ses enfants sans faire de reproches

ANNE PEYMIRAT – Les écrans créent vite un fossé entre parents et enfants. Ils limitent les conversations, perturbent les repas, les devoirs… Les enfants se laissent absorber par leurs smartphones, tablettes et autres écrans, si bien que ces derniers deviennent rapidement une source de tension. On utilise la privation de tel jeu vidéo comme punition sur un temps donné, ce qui ne résout rien sur le long terme.

Comment reprendre durablement la main sur l’usage des écrans chez les enfants ?

Afin de poser de bonnes bases pour la reprise en main des écrans, une première étape souvent négligée par les parents s’avère pourtant essentielle : s’intéresser de plus près à l’usage que l’enfant fait de son smartphone, sa tablette, sa console ou son ordinateur.
Qu’est-ce qui occupe l’enfant sur son smartphone ? Joue-t-il à des jeux vidéos en ligne avec ses copains ? Passe-t-il davantage de temps sur les réseaux sociaux tels qu’ Instagram ou Snapchat ? Ou est-il plus intéressé par les vidéos de YouTubeurs ? Engager la discussion avec un enfant et lui demander de parler de ce qu’il aime faire, des jeux auxquels il aime jouer, permet de se faire une idée de ce qui l’intéresse. en outre, les écrans deviennent alors un sujet d’échange et pas seulement de tension.
Pendant cette période d’observation, il est intéressant pour les parents de se renseigner par eux-mêmes sur ce qui captive leur enfant. Comprendre comment tel réseau social fonctionne, aller voir des vidéos de YouTubeurs dont l’enfant raffole, lire quelques articles sur tel ou tel nouveau jeu vidéo. Les parents ont ainsi des questions plus précises et pertinentes à poser à leur enfant telles que « ça ne doit pas être facile de conserver la flamme avec quelqu’un sur Snapchat? Poster tous les jours me semble très contraignant… ».
Echanger sur le sujet des écrans sans être dans une posture de reproche constitue une première étape essentielle dans une démarche de reprise en main des pratiques numériques des enfants.

Anne Peymirat, coach parental certifiée sur la méthode Calmer Parenting.