Tous ceux qui ont plus de quarante ans ont connu « l’époque d’avant », celle où la culture du livre était prédominante, où l’on allait à la bibliothèque pour se documenter, où les médias traditionnels étaient le seul moyen de s’informer, où l’on téléphonait à ses proches depuis un poste fixe.

Comment les écrans sont-ils progressivement entrés dans notre quotidien ?
Quel est le rapport des Français aux écrans aujourd’hui ?

Retour sur une révolution numérique aussi récente que rapide et qui n’est pas près de s’arrêter…

Le développement des écrans en quelques dates clés

La télévision,
l’écran « historique » des familles

L’invention de la télévision remonte à l’année 1926, quand l’ingénieur écossais John L. Baird émet pour la première fois au monde une image de télévision d’objets en mouvements. Cinq ans plus tard, en 1931, l’ingénieur français René Barthélémy réalise la première transmission publique de télévision en France. La Télévision est née.

4 ans plus tard, la première émission officielle est diffusée en France, suscitant un engouement croissant des Français pour cet objet. Si, en 1950, seuls 4 000 foyers sont équipés d’un poste de TV et à la fin des années 60, chaque famille en possède un !

Objet fétiche des foyers à cette époque, la télévision a connu des évolutions récentes et ressemble de moins en moins à ce qu’elle était alors. La télévision d’aujourd’hui est connectée. Elle permet à l’internaute de s’informer sur la toile, de jouer à des jeux en ligne, de visionner des films… Elle est entrée dans l’ère du numérique.

De l’ordinateur à Internet…
une révolution mondiale

L’invention de l’ordinateur remonte à la seconde guerre mondiale, mais sa diffusion commence véritablement à partir de 1977 avec la commercialisation d’ordinateurs personnels et notamment le lancement de l’Apple II.

Internet est également apparu par étapes. Il est à l’origine lié à un projet militaire : à la fin des années 60, le département américain de Défense souhaite se doter d’un système de communication plus fiable qui voit le jour sous le nom d’ARPAnet. Quelques années plus tard, en 1971, apparaît le courrier électronique. Si le mot Internet apparaît en 1983, la mise en ligne de la première page web remonte à 1989.

Mais c’est en 1991 qu’Internet s’ouvre véritablement au grand public avec la création du World Wide Web par Tim Berners-Lee. La navigation devient alors accessible au plus grand nombre. Ce qui est en passe de devenir une révolution mondiale est lancé :

  • 1995 : Microsoft lance Windows 95 qui marque le début de la démocratisation de l’informatique. La France ne compte alors que 800 00 internautes.
  • La même année, le géant Amazon est créé, suivi de Google en 1998.
  • En 2000, Internet passe au haut débit et se démocratise. Un grand nombre d’utilisateurs ouvrent des sites Internet, des blogs sans formation ni compétences spécifiques. Le web 2.0 est né. Cette frénésie trouve vite ses limites avec l’explosion de la « bulle Internet » et la disparition de nombreux acteurs du web.
  • C’est aussi au début des années 2000 que sont créés les réseaux sociaux (Facebook en 2004 et Twitter en 2006).
  • En 2004, la France a en grande partie rattrapé son retard et compte 24 millions d’internautes soit environ un Français sur deux !

Le téléphone mobile,
la naissance d’un objet fétiche

Le premier téléphone mobile est inventé dans les années 70 par Martin Cooper, ingénieur de Motorola. Commercialisé 10 ans plus tard, l’engin est très imposant et très coûteux.

En 1993, France Telecom lance le bibop qui fonctionne seulement près des bornes publiques et finit par être définitivement supplanté 6 ans plus tard par le téléphone GSM.

La fin des années 90 voit la diffusion du téléphone mobile gagner un large public. En 1992, IBM invente le smartphone qui sera commercialisé deux ans plus tard. Cet objet qui tient dans la main et propose de nombreuses fonctionnalités révolutionne l’univers de la téléphonie mobile.

Les tablettes tactiles,
vers un nouveau mode de consommation d’Internet ?

Dotée d’un stylet et pesant un peu plus de 2 kilos, la première tablette tactile grand public est née en 1989 sous le nom de GridPad. Mais elle n’a pas rencontré le succès escompté. C’est le lancement par Apple de l’Ipad en 2010 qui donne le coup d’envoi d’une nouvelle façon de consommer Internet, plus intuitive, plus simple, plus fluide et plus nomade.

Les objets connectés,
l’avenir des écrans ?

Considéré comme la troisième (r)évolution de l’internet, l’Internet des objets (IOT) regroupe tous les objets électroniques connectés sans fil, partageant des informations avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone… et capables de percevoir, d’analyser et d’agir selon les contextes et notre environnement.

Montres, réveils ou autres bracelets connectés prennent une place croissante dans notre quotidien et ce n’est sans doute qu’un début. La plupart des experts s’accordent à dire que ce nouveau type d’objets devrait connaître une croissance explosive dans les prochaines années. Il est vrai qu’ils changent considérablement notre quotidien en nous offrant des possibilités nouvelles et variées de mesurer, calculer, monitorer et corriger bon nombre de comportements et paramètres individuels…

Les Français face aux écrans : entre hyperconnexion et multi-équipement

5,5 écrans,
par foyer en moyenne

Corolaire à cette multiplication des écrans dans les familles, le temps qui leur est consacré ne cesse d’augmenter. Si la télévision reste pour le moment le principal écran regardé, le temps passé sur les smartphones et tablettes ne cesse de progresser et pourrait rapidement dépasser celui passé devant le petit écran.

Jamais l’homme n’a disposé d’autant d’écrans, non seulement pour regarder le monde, mais pour vivre sa propre vie.

Gilles Lipovetsky, Jean Serroy,
L’écran global : culture-médias et cinéma à l’âge hypermoderne.

Des Français
de plus en plus consommateurs d’Internet 

En 2016, 87,7% de la population utilisent Internet, soit 45,7 millions d’internautes ! Ce chiffre ne cesse d’augmenter depuis 10 ans. Quelques grandes tendances se dégagent :

  • Une connexion multi-écrans : 18,9 millions de Français se connectent sur 2 ou 3 écrans au cours de la journée, dont 70% sur ordinateur et téléphone mobile.
  • Le téléphone portable en tête des connexions à Internet devant l’ordinateur : chaque jour, on compte 24,3 millions d’internautes qui se connectent sur leur mobile, contre 23,8 millions depuis un ordinateur et 12,5 millions depuis une tablette.
  • Des réseaux sociaux qui attirent toujours autant : 4 Français sur 5 se rendent chaque mois sur au moins un réseau social et ils sont 26,5 millions à s’y connecter quotidiennement.
  • Des messageries instantanées qui se portent bien : en complément des SMS ou des appels vocaux, 10,2 millions de Français communiquent chaque jour à travers les messageries instantanées, dont 5,5 millions sur mobile.