La sensibilité oculaire aux écrans varie d’un individu à l’autre. Il n’est donc pas possible de définir un seuil d’exposition à partir duquel les troubles visuels apparaîtraient de façon certaine.

En revanche, certains conseils permettent de limiter significativement ses risques de souffrir de troubles visuels…

Conseils pratiques pour limiter vos risques de troubles visuels

preserver-yeux

Dans le cadre de votre travail ou de vos loisirs, vous devez passer du temps sur un écran ? Voici quelques conseils à suivre pour limiter bon nombre de désagréments, notamment en cas de travail prolongé sur ordinateur :

  • Régler l’intensité et le contraste de l’écran en fonction de la lumière ambiante. Le cas échéant, il peut être utile d’utiliser une lampe d’appoint pour optimiser son confort de lecture ;
  • Régler la position de l’écran de telle sorte qu’il soit situé plus bas que le regard et qu’il soit à une distance de 50 à 90 cm de nos yeux. Il convient également d’éviter que des reflets de la fenêtre ou de la lampe n’apparaissent sur l’écran.
  • Faire des pauses régulièrement en suivant la règle du 20/20/20. Arrêtez votre activité sur écran durant 20 secondes toutes les 20 minutes et fixez un point à 20 mètres de distance. Regarder de loin à intervalles réguliers permet d’éviter que les muscles des yeux ne se contractent trop longtemps et n’entraînent une fatigue visuelle ;
  • Penser à cligner souvent des yeux ;
  • Humidifier ses yeux régulièrement (larmes artificielles) ;
  • Utiliser une correction optique adaptée à sa vue. En cas de fatigue visuelle liée à une activité prolongée sur écran, il est indispensable de faire vérifier sa vision et de s’assurer que la correction optique est suffisante et adaptée à la distance œil-écran.

Pour réduire fatigue et douleur oculaires, vous pouvez également utiliser des lunettes anti lumière bleue qui peuvent apporter un certain confort mais ne filtrent qu’une partie de la lumière bleue, ou des filtres à appliquer sur votre écran.

Enfin, soyez très prudents avec les lunettes de réalité virtuelle qui exposent à des LED de smartphone à trois centimètres de distance : ces lunettes sont à éviter absolument avant l’âge de 15 ans et ne doivent pas être utilisées plus de 30 minutes consécutives par les adultes.